YL Gorille

0
(0)

YL – Gorille

Clip officiel sorti le 18 novembre 2020.

Réalisé par Medy Smati et Marouane Bouhou.

Extrait de l’album “Compte de Faits” sorti le 18 septembre 2020.

YL Gorille extrait de l'album Compte de faits

Paroles de Gorille d’YL

Intro
Larlar

Couplet unique
J’suis comme tout l’monde, j’peux être abattu par la réputation de ma chérie
Issu d’la classe ouvrière, de l’émigration algérienne
J’suis qu’une puissance mal gérée, j’ai tapissé ma chair
Premier dans les charts et dans les chattes, ça attire les chiennes
Première semaine, je choque la France à 15 000 ventes
Raconte ma vie, des putains, des bouteilles en pleine mi-tеmps
Et depuis l’temps, crois-moi qu’j’ai cramé plein d’mythos
J’ai fait mon choix quand j’mе laissais faire, quand j’me laisse michtonner
Ils parlent d’ma vie comme s’ils pouvaient la deviner
Ils ont parlé d’YL comme si ce bâtard était fini
C’est pas fini, j’suis Rohff en devenir, éminence criminelle
Regarde la demi-lune à demi-mot, j’te fais des devinettes, on débarque
Coupe, pèse, assis sur la chaise
Hazi dans la tess, Asics sur le béton
Magique est ma musique, grâce à elle, j’évite l’usine
Grâce à elle, j’évite les Uzi, grâce à elle, y a plus les huissiers
Un sens des priorités, j’ai pas d’Rolex à ma première signature
J’rappelle une ex, j’ai pas d’Durex et j’la fais sucer nature
J’ai pas d’remède et j’suis le premier à terre
J’veux plus d’ton aide quand j’passe le premier rapport
Quand j’crosse mon premier rappeur, hardcore au premier abord
J’ai fait d’Air-Bel une marque nationale que tu n’reverras pas, hein
J’ai fait d’Air-Bel une marque nationale que tu n’reverras pas, hein
Ils viennent me sucer fort, plus vicieux que Lucifer
La prochaine fois qu’je serai au top, wAllah al aadhim, j’les laisse faire
Espèce de grosse folle, écoute-moi, t’es toute pâle
J’vais t’mettre des coups de crosse de fêlé, m’prends pas pour un trou de balle
Le mauvais œil nous désigne, comme perdant, tu nous désignes
Fils de p’, c’est moi qui décide, j’t’envoie un clip dans l’désert
Le buzz m’a fait du mal car moins d’oseille que d’malheur
J’me relève, j’envoie “Larlar 1”, “Larlar 2”, “Copenhague”
J’ai vu les fils de brailler, croire qu’ils allaient me grailler
Faut aller s’caler, j’me taille, des feuilles, du ‘sky, j’suis faya
T’inquiète, je gère le bail, tu croyais qu’j’allais bailler ?
Vaillante numéro un partout, même dans la bre-cham d’Ayem
Et là, buzz, bif, pèse, sourire
J’laisse courir, cœur pourri
Sous serment d’Hippocrate, j’me sers d’ces hypocrites
J’contrôle le game comme le hagar du quartier tire au pompe
Mère, j’traîne trop, sorry
Cauchemar horrible, démon torride
Tony M, flow Tory
C’est la jungle, c’est moi le gorille

Pour voter connectez-vous (menu principal).

Cliquez sur les smiles pour voter

Average rating 0 / 5. Vote comptabilisé. 0

Pas encore de vote, soyez le premier

Laisser un commentaire